CONSEIL

Il n’y a pas d’autre méthode que celle qui parvient à se conformer aux exigences d’un terroir pour en exprimer l’essence.
L’accompagnement de l’entreprise que Stéphane Derenoncourt a fondé porte sur la préparation des sols, le choix du matériel végétal adapté, la mise en oeuvre de la conduite des cultures. De la taille de la vigne à la récolte, des observations conduisent à apprécier l’état du vivant pour conduire de manière judicieuse une politique culturale globale.
poster
paroles de vignerons
00:00
--
/
--
Respect de la nature

Les vins doivent exprimer la typicité propre de leur lieu de production. Nos interventions ont pour but la recherche permanente de l’équilibre agronomique idéal entre le sol et la vigne, garant du développement harmonieux de la plante,  donc de sa capacité à mûrir des fruits”. précise Stéphane Derenoncourt.

Depuis sa création, Derenoncourt Consultants a développé une approche vivante du vin, aux antipodes de l’approche scientifique froide. Pour installer un vin dont l’identité sera exceptionnelle, l’entreprise suit les principes mûris par son fondateur. Au fil des années et avec succès croissant, Stéphane Derenoncourt a en effet imposé une méthode neuve et complexe, douce et naturelle. “Seul ce fragile équilibre offre à la vigne la possibilité de révéler l’expression individuelle des sols. Les raisins expriment alors de manière étonnante la richesse et la diversité des terroirs dont ils sont issus. Cette richesse et cette diversité se retrouvent dans l’empreinte des millésimes sublimée par le travail des hommes”.

La méthode développée et transmise à ses clients par Derenoncourt Consultants place le bon sens, l’observation, la libre interprétation du caractère de la nature, mais aussi le goût, au cœur du procédé. L’intuition et l’empirisme priment sur l’analyse scientifique pure même si cette dernière reste indispensable. Tout au long du cycle, la mission de Derenoncourt Consultants est de mettre en œuvre des pratiques agricoles adaptées et respectueuses des équilibres naturels. Ceci, pour le bien des sols et le déroulement harmonieux des cycles végétatifs de la vigne. Pour y parvenir, l’équipe technique internationale recommande les méthodes culturales adaptées à chaque situation.


 

Méthode parcellaire

« L’équipe n’hésite pas à utiliser des méthodes venues d’ailleurs, comme la méthode bourguignonne appliquée au bordelais. C’est ainsi que nous montrons actuellement que chaque parcelle bien travaillée donne le meilleur. Le but ? Faire toujours mieux, prendre des risques calculés, se donner beaucoup de mal. Nos conseils ont aussi pour but de rassurer nos clients et partenaires. » Julien Lavenu, associé Derenoncourt Consultants.
Fusionner observations et expériences des différents terroirs a conduit Derenoncourt Consultants à emprunter la méthode parcellaire à la culture bourguignonne.

En effet, à Bordeaux, la tradition s’appuie essentiellement sur la culture de l’assemblage. La méthode parcellaire consiste donc à aborder un domaine comme un puzzle, dont chaque pièce serait une parcelle. Il s’agit tout d’abord de cartographier les propriétés pour classer hiérarchiquement la nature des sols qui ancrera l’identité du vin. Ainsi, un sol argileux sur une parcelle donnera un vin puissant, alors que sur la parcelle voisine il sera peut-être plus calcaire et exprimera alors un vin aérien, floral.

Derenoncourt Consultants étudie chaque lot pièce par pièce, selon ses formes et son potentiel, puis les affine, les travaille ; enfin, les assemble à la fin de l’élevage. Le résultat obtenu est une trame créative, pleine d’élégance, très identitaire.


 

Dégustation du raisin

La dégustation des peaux des baies de raisins constitue l’outil décisionnel de référence pour déterminer avec précision la date de ramassage idéale, et les assemblages de zones parcellaires au cuvier.

La pulpe, elle, a aussi son importance. Non seulement elle est un marqueur très fiable de fraîcheur du raisin mais elle est aussi un indicateur aromatique précieux.

Lorsque Stéphane Derenoncourt goûte les baies, il explique ainsi cette méthode ancienne qu’il pratique sur le terrain durant toute la durée de maturation : “C’est un travail laborieux. Pendant 1 mois et demi, nous marchons des kilomètres entre les rangs, tout en mangeant des tonnes de raisin ! Mais, le résultat est que cette dégustation offre une précision parfaite et une connaissance irremplaçable des vins à venir”.

Cette façon d’appréhender la qualité future des vendanges garantit également la précision requise pour exprimer au mieux le potentiel de chaque terroir.